PROLOGUE
-569 mots-


Je tentais de remonter discrètement mon collant noir qui ne cessait de glisser, mais après plusieurs tentatives je finis par abandonner l'idée d'être à l'aise. Il faut dire que je ne suis pas du genre à porter une robe couleur crème à dentelle, un collant noir qui menaçait de craquer à chacun de mes mouvements avec des bottines à talons qui me faisaient atrocement souffrir. Mais parfois il faut savoir faire des sacrifices si l'on veut plaire à son petit-ami. Enfin, j'ai l'air d'une idiote à me dandiner pour éviter que mon collant ne glisse d'avantage tout en retenant ma robe à chaque coup de vent.
 
« Mais qu'est-ce qu'il fabrique ? Marmonnai-je en regardant l'heure sur mon portable.
 
-Ce crétin va réussir à être en retard à un rendez-vous qu'il a lui même organisé. Continuai-je sans me rendre compte que je pensais à voix haute. »
 
Je décidai de m'asseoir sur le banc le plus proche. Marre d'attendre debout. Je regardais les passants autour de moi. C'est incroyable le nombre de couples qui sortent ses derniers temps. Mon regard s'attarda alors sur un homme plonger sur son téléphone. Je fus surprise de voir qu'il portait des lunettes de soleil alors que le temps était nuageux. Mais le plus surprenant c'est qu'il m'était impossible de discerner les traits de son visage à cause du masque et de la grosse écharpe qu'il portait. Peut-être était-il malade ? Peut-être qu'il ne voulait pas être reconnu ? Après tout, ce n'est pas ma vie, alors je ne vois pas pourquoi je devrai m'y intéresser. Mon téléphone vibra de ma poche. Je le pris et soupirai en voyant qu'il s'agissait d'un appel de mon petit ami.
 
«Joohee c'est toi ? Demanda-t-il.
 
-Qui veux-tu que ce sois d'autre ? Grognai-je.
 
-Heu... Bredouilla-t-il gêner.
 
-Qu'est-ce que qu'il y a ? Lançai-je agacer.
 
-Tu es en colère ? S'étonna-t-il.
 
- Non non, je suis en train de me peler le cul en attendant que mon cher petit-ami daigne arriver au rendez-vous qu'il a lui même organiser ! Ironisai-je, pleine de reproches.
 
-Justement pour le rendez-vous.
 
-Quoi ? Grinçai-je.
 
-Je ne viendrai pas. Annonça-t-il.
 
- Sérieusement ? Répondis-je
 
-D'ailleurs je te quitte, j'en est marre de tes sautes d'humeurs constantes et de tes crises de jalousies ! T'es toujours en colère pour rien du tout et ça me les brise., ajouta-t-il avant de raccrocher.»
 
Je suis restée immobile bien une dizaine de secondes. Sur le coup, je n'arrivais pas réellement à réaliser ce qui m'arriver. Pourtant, il avait été assez clair, pour une fois. Je finis par ranger mon téléphone et je me levai pour rentrer chez moi. En me redressant, je remarquai que l'autre idiot au visage masqué était toujours là et qu'il me fixait. Je lui adressai un sourire, sans réellement comprendre pourquoi je faisais ça. Puis je tournai les talons et me rendis dans la station de métro la plus proche.
 
Une feuille d'arbre vint se poser sur mon épaule. Je levai la tête au ciel. Voyons le côté positif des choses, au moins, il ne pleut pas. Après plus d'une demi-heure d'attente, je pus enfin rentrer dans le métro. Je m'assis sur un siège et m'adossai le long de la vitre. Je mis mes écouteurs dans mes oreilles et choisis un morceau au hasard. 


 «Excusez-moi, je peux m'asseoir à côté de vous ?»
 
 
 
______________________________
 
 
L'écrit subira surement une réécriture mais je voulais absolument poster ce prologue ce soir pour ne pas repousser sa sortie au vacances de Noël. Mais j'espère que malgré tout vous apprécierez ce premier jet. J'avoue que la rupture est un peu cul-cul et rapide mais je n'avais pas envie  de m'y attarder. Pour ce qui est des fautes, merci d'être clément mais il s'agis d'une version non corrigé ! 

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.80.68.137) if someone makes a complaint.

Comments :

  • Pikina

    12/05/2018 at 8:49 PM

    Un post pour Joohee peut être une bonne idée !

  • Pikina

    04/05/2018

    Est-ce qu'on peut classer cette rupture dans les pires à subir ? Nan sérieusement dès le début je me suis mise à sourire et prête à rire quand je l'imaginais debout à galérer avec son collant -on compatit jeune fille. Une fille de caractère comme on les aime et qui serait capable de lancer de jolies petites insultes comme on les adore. Je suis déjà sur un bon début qui me donne franchement envie !

    La dure loi des version non corrigé, comme je te comprends :')

  • Amalune

    30/12/2017

    J'ai bien aimé ce prologue, je continuerai de lire cette fiction :)
    La rupture est carrément brutale, mais j'espère que ça sera pour le mieux pour elle ahah x)

  • coolysement

    30/12/2017

    De rien c'est normal :)

  • coolysement

    30/12/2017

    Ah ben on est deux je crois, mais tu as raison d'apprécier elle sont juste génial **

  • coolysement

    30/12/2017

    Bon je vais continuer a lire xD

  • coolysement

    30/12/2017

    J'ai jamais réussis à faire une bonne histoire, mais je pense me remettre un petit peu parce que j'adore aussi écrire des histoires :)

  • coolysement

    30/12/2017

    ça me donne encore plus de lire ton histoire :)

  • coolysement

    30/12/2017

    Alors rien que le prologue j'adore **

  • coolysement

    30/12/2017

    Merci :) Je te donnerais mon avis quand j'aurais finie de lire :D

Report abuse